29 juillet 2012

Edgard en vadrouille : épisode 9 : Nantes

Edgard a reçu une carte postale de son ami Michel, le grand éléphant de Nantes, qui lui proposait de venir lui rendre visite. Et comme Edgard n'est pas doudou à hésiter, le voici sur la route de la cité bretonne...

Déjà la pluie?! m'enfin, on est même pas encore en Bretagne!

 La route n'est jamais un problème pour notre routard, mais tout de même, un peu plus et il se noyait avant d'arriver...
Heureusement, le voici sain et sauf à la rencontre de son poto :
"Té, salut Michel, comment vas-tu depuis le temps? Toujours entouré d'une nuée de touristes? tu fais vraiment ta star!"

Les Machines de l'île, Nantes, et son attraction la plus connue : le grand éléphant de bois et de métal! Renommé Michel par les steamers, pour une obscure raison :)

 - "Ouai bon, trêves de bavardages! Je viens de me prendre une saucée et j'me réchaufferai bien avec une bonne bolée de cidre."


  
  "Ooooh, on a une belle vue là-dedans! Allez, mesdemoiselles, passez, passez!"


Et voilà, Edgard a réussi à partir avec une charmante demoiselle, son chapeau étant doté de tout le confort nécessaire :) Merci à Sue de s'être prêté au jeu.

Edgard repart donc vers d'autres aventures, après cette pose amicale. Qui sait où le mèneront ses futures vadrouilles?!
Rendez-vous sur Hellocoton !

26 juillet 2012

Kitty Steamy, my little doudou

Ahah! vous pensiez que je rigolais et que je ne posterai pas, hein?! Et bien non! Me revoici avec un nouveau little doudou, créé à la base pour offrir en lot lors de la tombola du Steamtour Toulouse. Mais  n'étant pas prêt à temps, je l'ai finalement amené avec moi à Nantes où il a vu Michel le grand éléphant et pu voyagé sur son dos :)

Voici donc Kitty Steamy, le little doudou-dandy à vapeur :


Cousu en satin gris, doublé de simili cuir pour tenir le choc, avec un beau monocle de toile cirée noir et des détails en véritables rouages ou mécanismes d'horloge^^ Dans le dos, un entrelacs vaporeux cousu en fil noir.

Kitty Steamy parcours le temps à la recherche d'un partenaire d'aventures uchroniques....


Pour l'instant, il s'est posé sur un cadre steampunk, créé par Ethis crea (le post à son sujet arrive bientôt), où la vie semble s'écouler doucement dans une époque incertaine. Où l'entrainera son prochain voyage?


Kitty Steamy attend de pieds fermes des partenaires d'aventure! Je vais donc m'atteler à la tâche et lui confectionner quelques amis :)


Dans un prochain post : le Présidoudou s'est transformé pour atterrir dans les bras d'Akiza, malgrè sa défaite aux élections! Il nous donnera de ses nouvelles.
Rendez-vous sur Hellocoton !

24 juillet 2012

Steamtour Toulouse (2nd épisode)

Je termine donc le détail des festivités qui ont eu lieu lors du Steamtour Toulouse (1er partie ici).

* Dimanche 1er juillet : brunch à 13h dans un pub, "Le Dispensary".
J'avais réservé pour 20 personnes. En nous levant, il pleuvait averse et en y allant, je pariais pour une petite quinzaine de participants tout au plus, m'en voulant déjà pour les proprio. En entrant dans le bar, nous avons été accueilli par une tablée digne de ce nom, remplie d'au moins 30 de nos compatriotes. Finalement, le pub a servi plus de 50 repas! 


La salle entière remplie de steamers, dans tous les recoins ;)

Ils ont été d'un courage héroïque et ont bloqué les cuisines rien que pour nous!!! Pour ne parler que de moi, j'ai mangé et me suis régalée d'un superbe hamburger maison avec les meilleures frites du monde. Certains ont opté pour le vrai brunch anglais...
A notre sortie, comme par miracle, une éclaircie et plus une goutte de pluie jusqu'à la fin de l'après-m' :)

* A 15h, nous avions rendez-vous avec la surprise de la "visite culturelle" du dimanche : Jean-Marc Biolay, le "conteur des cîmes". Il nous a proposé une visite guidée et anecdotique de la ville rose et de son histoire. 
Nous sommes partis de l'esplanade du Jardin Raymond VI, passés par le Capitole et la Salle des Illustres, par l'Hôtel d'Assezat (un splendide hôtel particulier du centre-ville ayant appartenu à une des fortunes nées de la vente du pastel), par les lieux les plus connus de l'hyper-centre et par d'autres moins connus. Il nous a raconté des histoires inracontables ici sans sa verve et son accent. 

Salle des Illustres, du Capitole de Toulouse

Cours centrale de l'Hôtel d'Assezat


Des steamers attentifs
Les steamers attentifs de dos...

Jean-Marc Biolay, notre conteur



Photo de groupe finale, pas vraiment travaillée, presque prise au débotté

Vers 17h30, la visite s'est terminée et le ST Toulouse avec! La plupart des participants non-toulousains sont repartis, et avec les der des der, nous sommes allés boire le pot de la fin jusqu'à 19h environ.

Le Steamtour Toulouse est bel et bien terminé, nous recevons les dernières photos trouvées au fin fond des tiroirs des participants... C'était une aventure humaine extraordinaire. Nous avons du combattre beaucoup de démons pour y arriver, mais je ne retiens que le bonheur d'y être parvenu, et la fierté de pouvoir me dire en regardant toutes ces splendides photos : "c'est nous qui l'avons fait!". Waouhhhh, je n'en reviens toujours pas! Comme quoi, une bonne dose de volonté et de bonne humeur, et la lune nous appartient!

Je finis avec une dernière photo, celles réunissant le symbole de ces 3 voyages extraordinaires dans le temps : Paris, Toulouse, Nantes :

Malgré le flou, on distingue les 3 badges des évènements!


Rendez-vous sur Hellocoton !

22 juillet 2012

2 mois plus tard : retour sur le Steamtour Toulouse 2012


Cet article signifie-t'il un retour de Doudoupidou sur son blog? Peut-être... ou pas. En tout cas, me revoici pour quelques nouveaux posts prévus, avec il est vrai aussi l'envie de créer encore 2-3 doudous. On va voir où ca nous mène, mais ce qui est sûr, c'est qu'on fera le chemin ensemble.

Quand je pense à ces deux longs mois où je n'ai strictement rien publié et qui m'ont semblé durer 10 jours... Que vous raconter? Que vous taire? Il ne s'agit pas de doudous, ni tout à fait de création artistique, mais je vais quand même vous en dire deux (très longs) mots. Car cela m'a fait vivre, cela m'a habité et hanté pendant tout ce temps, et cela me porte aujourd'hui encore et peut-être pour longtemps. Quel est donc cette chose? Je vous en avais parlé rapidement, je vais m'y attarder un peu. Il s'agit du STEAMTOUR TOULOUSE!



Depuis le mois d'avril, sur un pari, un challenge lancé entre un ami et moi-même, nous avons décidé d'organiser un week-end de rencontre entre passionnés de steampunk (il s'agit d'un mouvement littéraire, artistique, vestimentaire... qui fait référence au XIXe siècle, à la Révolution Industrielle et à l'imagerie des œuvres de Jules Verne) entre Paris et Toulouse. Quelques jours après les premiers élans, nous avons adjoint Nantes à l'idée pour profiter de l'inauguration d'une nouvelle machine : le carrousel des mondes marins. Ces évènements ont été appelé : STEAMTOUR, et nous nous sommes lancés, avec 3 équipes organisatrices différentes selon les villes, à corps et à cœurs perdus dans l'aventure. 
Je vous mets tout de suite le pavé des liens, si ca vous intéresse :

- le lien du forum sur lequel l'idée est partie : http://www.steampunk.fr/viewtopic.php?f=68&t=6767&sid=4a86e85627740ed505dfdbb7681c3cd7

- le lien du forum sur lequel le Steamtour Toulouse a été présenté en partie : http://www.steampunk.fr/viewtopic.php?f=68&t=6767&sid=4a86e85627740ed505dfdbb7681c3cd7

- le lien Facebook du profil Steam Tour Toulouse : http://www.facebook.com/steamtourtoulouse (où vous pourrez trouver l'ensemble des plus de 2300 photos!)
- le lien Facebook de l'évènement Steamtour Toulouse 2012 :  http://www.facebook.com/events/428618110498272/

J'ai lancé l'idée de cet évènement pour Toulouse. Mais je ne suis pas la seule à l'avoir organisé. Mon cher Ethis crea m'a accompagné tout au long et, ensemble, avec beaucoup, beaucoup, beaucoup d'heures de travail (et bien plus que je n'aurai jamais pu imaginer), nous avons REUSSI le pari!

Voici quelques grands points de l'évent :
il s'agissait donc de se réunir entre passionnés de la France entière, sur un week-end complet, tout en mettant en place une sorte de charte : prévoir l'hébergement des participants habitant loin chez les volontaires toulousains ; dans le programme, prévoir au moins un repas en commun, une activité culturelle (car le steamer est un gars cultivé^^) et une soirée festive (car le steamer est un gars qui aime faire la fête) ; mettre en place un budget assez peu élevé pour que tout un chacun puisse participer ; enfin, garder secret les détails du programme. En gros, les maitre-mots qui nous ont accompagné tout du long : convivialité et plaisir d'être ensemble.

Je ne vais pas vous parler de l'organisation en soi. Ce serait rébarbatif et trèèèèèèès looooooong. Juste vous dire que les 2 premiers mois (avril-mai), j'ai passé environ 2 à 4 heures par jour sur le ST, aidé par Ethis qui travaillait autant de son côté. Et en juin, c'est devenu hallucinant, avec un travail de 10 à 12h par jour, tous les jours, week-end compris (hormis les "vacances" que nous a offert les 5 jours passés à Paris pour le ST Paris le week-end du 9 et 10 juin)! Ca a été une vraie folie, possible uniquement parce que nous pouvions organiser nos emplois du temps en fonction.

Voici tout d'abord le teaser qui a été réalisé par Ethis pour annoncer le Steamtour Toulouse. Il a été tourné en 3 heures, plus quelques scènes piquées sur le ST Paris, avec des camarades qui ont bien voulu se prêter au jeu :



  Nous avons réalisé une affiche et des flyers, sortis début juin, et indiquant les grandes lignes du programme : 


En réalité, le programme a commencé dès le vendredi soir, par l'accueil des participants non-toulousains qui arrivaient ce soir-là. Nous nous sommes retrouvés au "Délicatessen", un petit bar toulousain avec un vrai zing steampunk! Une rareté! Juste pour acceuillir les arrivants, faire les présentations avec les hébergeurs, et passer une petite soirée tranquille. 
Le gros du programme commençait le lendemain, quelques courtes heures de sommeil après...

* Le Samedi, à partir de midi, a commencé le pique-nique victo-steam, sur la Prairie des filtres. Voici quelques images (ces photos ne sont pas libres de droit. Veuillez respecter les photographes et les gens présents dessus en me demandant l'autorisation, ou directement auprès des intéressés sur fb, avant de les utiliser ou les partager) :
 









L'ambiance était extraordinaire. Un vrai bain de bonne humeur. Le seul problème : le timing! Ca a été trop court, et dès 15h, nous avons du quitter l'herbe pour partir en balade.

* 15 h départ pour la balade "aventures uchroniques":
  Nous avons réussi à organiser une surprise de taille : un défilé, sur le quai Viguerie, de créations steampunk, victoriennes et d'inspiration steampunk remises au goût du jour. Deux créatrices toulousaines ont accepté le challenge. Ca a été quelque chose à organiser, à garder secret, et à peaufiner dans les moindres détails, alors que nous-mêmes, orga, étions au pique-nique lors des derniers préparatifs. Mais ca c'est super bien passé. Les deux créatrices adorables et supra talentueuses sont Céline Badaroux Denison, de la marque Grafik & Grafok, et Clémence, de la marque le R'atelier. D'autres artistes ont coopéré pour rendre ce moment magique : Marion Lamy, une danceuse de Pole dance gracieuse et poétique ; Porte-Flamme, cracheur de feu ; Vivien Villalon et Jeremy Didier, créateur de la porte-iris (voir l'article d'Ethis à ce sujet); et bien sûr, les nombreux modèles : Sarah, Luxy, Claire, Olivier, Ambre,  ... Bref, un bel exemple de partage :

 






Après le défilé, la balade a continué, vers d'autres aventures :







Ici, quelques photos du Bazacle (où nous avons eu une visite de la salle des machines et des turbines du sous-sol et une expo géniale qui nous a permis de faire des photos monumentales).

* A 18h30, les participants ont eu relâche pour aller se reposer un peu ou pour faire du shopping dans les boutiques-fripes vintage de Toulouse, puis nous nous sommes retrouver à 19h30 pour le repas du soir, qui s'est déroulé au Florida. N'en déplaise à certains, nous avons eu droit à un très bon accueil, à un menu défiant toute concurrence sur le rapport Q/P, une gestion du groupe et du timing parfaite (57 personnes arrivées vers 20h et devant partir, après un menu E/P/D/café, à 21h30 !? autant vous dire que c'était pas gagné!), et surtout, ce qui nous importait le plus, à un cadre splendide sur le Capitole dans un beau restaurant Belle Epoque. Pour nous, ca a été les premiers moments de la journée où on a commencé à en profiter comme un participant -presque- lambda.




* Et puis à 22h, nous avons lancé la soirée steampunk, au pub "The Frog & rosbif", avec un merveilleux cadeau que nous étions très, très, très fiers de pouvoir présenter au public : le groupe Frenchy & the punk en concert, sans participation ni entrée payante, juste pour le plaisir d'écouter un super groupe steampunk! Il s'agit d'un groupe américain qui était en tournée en Europe, qui a aussi participé à la soirée du ST Paris, et qui a fait plusieurs autres dates en France en juin. Mais, avec nos tous petits moyens, nous étions si contents de pouvoir faire partie du lot des dates! Et ce groupe est si génial en concert, si adorable en permanence!!! Ca a été un GRAND moment! 





La soirée qui a suivi a été superbe aussi. Nous avons tiré au sort les gagnants d'une petite "tombola", avec pour cadeaux :
  - 4em lot : un croquis steampunk à choisir parmi ceux réalisés pour l'occasion par "Blue Millenium".
 - 3em lot : un bon de 20€ à valoir sur la boutique médiévale toulousaine "Le Griffon Noir".
 - 2nd lot : une parure de bijoux victoriens de la marque "Les fantaisies de Léonie", composée d'une paire de boucles d'oreille, d'une bague et d'un sautoir.
 - 1er lot : (et j'en bavais de jalousie) un corset ou serre-taille de la marque "Goth it".


Nous avions légèrement décoré le bar, avec quelques créations steampunk d'Ethis (tous les détails sur son site : ethiscrea.com) et une grande horloge murale : 

 

ici, avec Samantha, la chanteuse du groupe. On ne dirait pas comme ca, mais l'horloge mesure 2m/2! Elle nous paraissait gigantesque chez nous...

Voici pour la 1er journée du Steamtour Toulouse. 24h vécues pleinement et avec un bonheur fou! Mais le week-end n'était pas terminé^^ La suite, au prochain numéro :)

(Excusez-moi pour cet article fleuve)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...